Accueil du site > L’association > Assemblées générales > AG du 10 juin 2003

AG du 10 juin 2003

21 juin 2005, par Paniers de saison

Ordre du jour

La présidente propose l’ordre du jour suivant :

  • Rapport Moral
  • Rapport Financier
  • Renouvellement du conseil d’administration
  • Bilan, perspectives

L’ordre du jour est voté sans amendements à l’unanimité des présents et représentés

1 - Rapport Moral

Producteurs - Produits - Volumes

Nous avons maintenant des partenariat avec 7 et bientôt 8 producteurs

  • Marc Bertrand pour les pommes et jus il y a eu 4 livraisons mensuelles
  • Cordoba pour 6 livraisons de volailles et 170 boites de 6 œufs sous contrats (276 œufs / semaine)
  • Gazel pour le veau : 3 livraisons de 30 colis de 5kg soit 450kg en tout.
  • Noll pour 10 broutards, 4 agneaux de lait, 7 brebis livrées fin juin
  • Mathieu pour les fromages livrées au marché de Gardanne le dimanche matin pour 5 contrats de 21 fromages
  • Follet depuis fin mai pour 65 paniers de légumes taille jugée maximum pour 1 groupe unique
  • Joumond pour les fruits soit 94 kg hebdomadaires pour 45 paniers
  • Le porc en prévision...

Communication interne

L’association compte maintenant 76 adhérents, dispose d’un site Internet dont l’adresse est : http://paniersdesaison.free.fr d’une adresse de courrier électronique : paniersdesaison@wanadoo.fr
et d’un journal mensuel.

Objectif de notre activité

Notre association est productive d’un nouveau type marchand basé sur la proximité de relations entre producteur et client. Elle est productive d’un nouvel énoncé d’un besoin propre sur un produit alimentaire de qualité. La relation est basée sur la durée d’un engagement mutuel et sur une grande transparence.
Cet engagement permet la confiance et la négociation de prix justes pour les deux parties. De ce fait, la demande de contrat d’une durée d’un mois est pour nous pas gérable et pas raisonnable au vu des négociations.

Commandes de produits complémentaires

Un souci persiste pour les commandes complémentaires.
Il faut impérativement éviter les négociations directes qui amèneraient à un comportement de « type marché » qui nous est interdit car illégale (achat, livraison et paiement sur place).
Il faut se discipliner à commander et payer par avance les produits complémentaires au moins une semaine en avance.
Dans tous les cas de figures, les commandes complémentaires doivent se faire à des prix au moins égaux à ceux négociés pour les contrats et seront strictement réservées aux clients déjà signataires d’un contrat avec ce producteur pour ses produits de base.

Règlement Intérieur

La présidente souhaite que ce type de décision soit formulées dans un règlement intérieur qu’une petite équipe proposeraient au C.A. puis en assemblée générale. Ce règlement devrait proposer au moins les articles régissant les points suivants :

  • Contrats sur la durée.
  • Adhésion, permanences aux livraisons
  • Commandes complémentaires.
    Il est décidé que lors de notre prochaine AG (fin octobre) on présentera aux votes le texte du règlement intérieur proposé.

Contrat d’Association

On doit revoir les énoncés des contrats clients pour inclure une clause de rupture de contrat à tout moment dans le cas de non respect des termes du contrat.
On envisage un nouveau type de contrat, celui-ci serait passé entre l’association et le producteur et prévoirait les cas de résiliation des relations avec le producteur lors d’un vote en assemblée générale extraordinaire.

Nouvelle chronologie des A.G.

La présidente explique qu’après entrevue avec le producteur de légumes, la chronologie de nos assemblées générales doit être révisée.
Elles doivent se produire à la fin d’une saison de livraison pour faire le bilan de celle-ci et prévoir la planification de la même saison de l’année suivante.
Ainsi, notre prochaine AG aura lieu en octobre 2003 pour organiser la saison chaude 2004. Nous devons ce soir valider la planification de la saison froide 2003-2004 qui a déjà été anticipée par Pierre Follet pour certains produits (à cause du calendrier des semis, plantations...)
Les dates seront donc :

  • Fin avril pour les bilan et projet des saisons froides
  • Fin octobre pour les bilan et projet des saisons chaudes.

Fraises

Le produit est remis sur le tapis.
La présidente rappelle que notre producteur avait loué un champ à un ami producteur de fraises avec qui notre négociation n’a pas débouché.
On demandera l’année prochaine que Pierre Follet nous fournisse en fraises de ses terres.

Changement de régime de vie ?
Notre activité en arrive à un nouveau régime de croisière. Les tâches lourdes et importantes semblent passées et on peut mettre notre énergie dans une autre direction. Ça tourne bien on peut passer à faire connaître notre action.
On a déjà décidé de participer au forum des associations de Gardanne.
Plusieurs autres actions sont envisagées dans la suite du compte-rendu.

Second groupe de livraison

Il a été constitué une liste d’attente au delà des 65 paniers de légumes pour les candidats. En effet, la croissance des produits de Follet ne permettent pas la livraison en une journée d’une très grande quantité de produits (La maturité d’un tiers de la production ne se produit que tous les deux jours !).
L’accroissement du nombre de paniers à livrer ne peut se faire que par deux jours de livraisons.
On arrêtera donc les livraisons le jeudi soir pour passer à des livraisons les mercredis et vendredis.

Toute la question qui se pose est donc de décider si le second groupe de livraison est construit avec nous ou s’il est un groupe, voire un association, indépendant.
Plusieurs pistes se présentent :

  • Le second groupe est un association indépendante, tutorée, accompagnée par nous pour se construire et démarrer.
  • Le second groupe reste au sein de notre association, se crée à partir d’une vingtaine de client, s’articule autour d’une nouvelle équipe de gestion des livraisons, ce groupe grossit indépendamment et peut disposer des contrats déjà négociés et de l’appui des tutrices. La totalité de notre groupe passe alors au mercredi ou au vendredi.
  • Le second groupe est une instance même de notre groupe par répartition des 70 à 75 paniers en deux groupes de 35 à 40 paniers chacun qui grossissent ensuite ensemble. Chacun d’entre-nous choisit un jour de livraison et se constituent ainsi le groupe du mercredi et celui du vendredi.
    Les débats de cette question sont très contrastés et il semble que ce soit la troisième piste qui soit choisie.

Il en résulte que chacun sera invité à être dans :

  • Une seule association
  • Avec une seule adhésion
  • Avec un choix de jour de livraison
  • Avec un jeu de contrats qui portera le jour de livraison.

La prochaine saison froide devra essayer de mettre en place ces directives.
Les deux groupes seront équilibrés au maximum et le plus autonomes possibles à terme.
Ce projet est accepté à l’unanimité des présents et représentés.

Aménagements lors des livraisons

Pour faciliter la charge de travail des personnes de permanence, on peut envisager d’avoir des bons de commande tous prêts pour les viandes et pour les produits complémentaires, placés, une fois remplis et joints aux chèques dans une urne à destination des tutrices.
On peut envisager aussi l’usage d’un chèque de caution annuel pour un produit qui sera encaissé en cas de défaillance lors de la livraison d’une commande hors contrat.
Si les groupes sont plus réduits, le nombre de personnes de permanence peut devenir de 2 pour :

  • comptabilisation des clients
  • informations, saisie de commande

Relation avec Alliance-Provence

L’association Alliance-Provence se veut être la fédération du mouvement AMAP de la région. Ils sollicitent notre adhésion et l’envoi de notre listing d’adhérents, partenaires.
L’association, en tant que telle accepte de payer l’adhésion de 24 euros. Cela pour adhérer à la démarche des AMAP et porter notre soutien à ce mouvement. Mais la charte qu’ils ont éditée nous exclu de leur définition (Article 11 : il y a une association par producteur et par groupe de client, cela nous ferait bientôt 18 associations !!).
Par ailleurs, notre association, signataire de la convention CNIL Informatique et Liberté, n’a pas le droit de diffuser son listing informatique.
Chacun des adhérent est invité à adhérer de son propre chef à Alliance Provence mais nous estimons nécessaire et honnête de rester disjoint de cette fédération.
Maurice rappelle que les deux fois où nous avons sollicité Alliance, ils ont répondu absent et qu’ils sont en partie responsables de notre échec avec les frères Chiapale même s’ils ont trouvé notre groupe exemplaire par ailleurs.
Toutefois, notre CA conseille le maintien de relations avec eux car c’est un relais intéressant avec d’autres associations.

Le rapport Moral est mis au vote et est accepté dans ses termes à l’unanimité.

2 - Rapport financier

La trésorier présente les comptes de l’année passée.

Recettes : 739,45 euros réparties comme suit :

  • 70 adhésions à 10 euros
  • 23,45 euros de reliquat du pique-nique du roi René au printemps dernier
  • 16 euros de reliquat à la visite de Pierre Follet

Dépenses : 169,89 euros réparties comme suit :

  • 36,8 euros pour la déclaration au journal officiel
  • 18,4 euros de timbres
  • 5 euros de boissons
  • 45,59 euros de photocopies et timbres
  • 12 euros d’achats de plantes anciennes pour les Follet
  • 22 euros de matériel de présentation
  • 14 euros de carte de photocopies

Le bilan est donc un solde positif de la somme de 509,66 euros

Deux remarques sont apportés par le trésorier à ces chiffres :

  • Le montant de la cotisation n’a pas besoin d’être réévaluée.
  • Le travail bénévole et parfois à dépenses personnelles des membres actifs dans l’association et notamment au sein du conseil d’administration peut être remboursée contre présentation de factures. Il en est ainsi des coups de téléphones, des déplacements pour rendre visite aux producteurs (plus de 12 déplacements dans la saison), des achats de menus matériels pour stands, parasol, frais de copie, consommable informatique,...
    L’assemblée donne quitus au trésorier pour la tenue des comptes présentés à l’unanimité des présents et représentés.
    haut de page

3 - Renouvellement du Conseil d’Administration

Chaque année, le conseil d’administration doit être élu.
Tous les membres actuellement en place se représentent.
La présidente présente Marie Gauchet qui a accepté de faire partie du Conseil et a pris la fonction de tutrice des fruits et rédactrice du journal. Elle fait ensuite appel à de nouvelle candidatures.
Se présentent spontanément Annie Picouet et Brigitte Apothéloz. Cette dernière propose d’assurer la fonction d’attachée de presse pour notre association.
La présidente informe que le poste de secrétaire est rendu vacant par la démission de Jean-Paul Bourguet et que Chantal Chataing a accepté d’en prendre la charge.
L’ensemble des candidats est donc mis aux voies par suffrage oral en un tour.

Le nouveau Conseil d’Administration est élu à l’unanimité des présents et représentés comme suit :

  • Isabelle Malgonne (présidente)
  • Maurice Brun (trésorier)
  • Chantal Chataing (secrétaire et tutrice)
  • Jean-Yves Fauchon (responsable des distributions)
  • Marie-France Ortin (tutrice)
  • Marie-Ange Tasso (tutrice)
  • Marie Gausset (tutrice et rédactrice)
  • Brigitte Apothéloz (attachée de presse)
  • Jean-Paul Bourguet
  • Annie Picouet

Pause repas avec partage de plats préparés par le CA

A cette occasion, chacun peu goûter au fromage de chèvre dont l’association se fournit.

4 - Bilan et perspectives

Animations

L’association est invitée à découvrir l’exploitation de Joumond, producteur de fruits. Le 5 juillet, rendez-vous chez lui, à Cheval Blanc (banlieue de Cavaillon) à 11h00
On est invité à organiser le covoiturage. On partagera le repas avec ce que chacun apportera, y penser !

Une journée forum est envisagée avec tous les producteurs en Septembre, Pierre Follet pourrait nous accueillir. Un débat à thème est envisagé. Le problème de Gazel reste entier, leur activité et localité risquent fort d’être un frein à leur présence. Des ateliers pourraient y être animés.

Présence d’un stand au forum des associations de Gardanne le troisième samedi de septembre. Il est impératif d’élaborer un stand beau, accueillant et convivial. Brigitte se propose pour des bouquets de légumes. Jean-Paul propose que l’un des ateliers de la journée chez Follet soit le montage du stand.

D’autres journées fortes sont envisagées :

  • Foire des 4 saisons à Rousset
  • Festival de la qualité de la vie à Mimet
  • Foire St Michel à Fuveau pour l’année prochaine, le premier week-end de septembre. On contactera Philippe Moustier.

Journal

Plusieurs membres demandent à ce que le journal soit réalisé sur papier recyclé. Les problèmes de lisibilité (on écrit en recto/verso) et de prix (ramettes plus chères) se posent.

Le journal est invité à être diffusé sur le site (une page web par exemplaire jointe à la page d’accueil)

Un premier jet de propositions de nom pour le titre du journal est fait. Les titre proposés sont :

  • Récolte(s) de mots
  • Salade(s) de mots
  • Mots de Saison
  • De la plume aux légumes
  • Le paniers de mots
  • La feuille de choux
  • La plume du panier
  • L’écho des paniers
  • Panier(s) magazine

Jean-Paul se propose pour réaliser un petit sondage pour ces titres (ou d’autres) auprès des membres à l’occasion des prochaines distributions.

Bilan de la saison de légumes

Le producteur est très satisfait. Cette activité a le gros avantage de faciliter sa trésorerie. Il est content de la méthode d’engagement.
Le comparatif avec les prix pratiqués en grande surface pour les même produits par Maurice montre que, sur les trois premiers paniers, le prix de notre panier BIO est inférieur de 30 % à celui de la grande distributions de produits NON BIO ! Notre démarche est donc aussi rentable pour les adhérents.
Au niveau de la distribution, chacun des volontaires présents témoignent que les permanences se passent bien, il n’y a pas de gros retards à remplir les paniers, on gagne en convivialité vis à vis de la solution précédente.
Comme les paniers sont moins gros, on peut encore faire son propre marché par ailleurs : )
L’horaire actuel : 18h-19h ne demande pas a être changé pour les mois chauds qui viennent, au dire du producteur. Ils resteront donc inchangés.
Pierre Follet a subit plusieurs vols de rapine de ses serres, jugées trop éloignées de la ferme. Il envisage de les démonter pour les reconstruire près des bâtiments à partir de mi août. Ce travail correspond à 1 mois de travail pour 4 personnes. Il nous demande si nous pouvons participer à ce transfert.
Jean-Paul propose d’organiser un camp de travail « jeunes », fin août, pour les adolescents de nos familles. Travail le jour, fiesta le soir... Dans tous les cas, le gîte et le couvert sont offert par Pierre.
Le rédacteur de ce compte-rendu ne peut résister à citer Lao Tseu qui disait : « la multiplication des mains rend la tâche plus légère »
Ce projet est mis au vote en tant qu’engagement de l’association. 18 voix pour, 1 absention.

Saison froide à venir
Le panier restera de l’ordre de 7 kilos. Elle durera du 1er novembre au 30 avril.
On estime normal de prévoir des vacances pour Pierre. De ce fait, les livraisons n’auront pas lieu les 25 décembre et 1er janvier.
Un travail sur les choux a été fait pour éviter les débordements. Il faut néanmoins anticiper les recettes de cuissons. Chacun est invité à mettre en commun ses ressources culinaires pour les choux. Il n’y aura jamais plus d’un choux par panier.
Le calendrier et la nature du panier proposé par le producteur est analysé et mis au vote.
La proposition du producteur est voté à l’unanimité des présents et représentés.

Pommes - Jus

Il n’y aura pas de pommes par Marc Bertrand cette année. Les arbres ont souffert du gel. La récolte est annulée. Les membres demandent ce produit. On se demande s’il est préférable de travailler sur ce produit avec Joumond ou de suivre le conseil de Bertrand en liant relation avec un de ses collègues voisin.
Il semble préférable de rester et résoudre le problème avec les relations que nous avons déjà mais aucun vote n’a lieu sur ce point.
Le CA qui rend visite à Marc Bertrand ce week-end est chargé de résoudre le problème.
Dans tous les cas, la présidente rappelle que les relations et négociations avec Marc Bertrand se sont avèrées difficiles au niveau de la mise en service des pratiques proposées (organisations, contenus, marquages, suivis, prévisions...)

Volailles

Il faut noter sur vos agenda que chaque 2ème livraison du mois, on passe commande des volailles. Les prix pratiqués pour l’association ne peuvent plus être ceux pour les commandes isolées de clients même membres de l’association. Il faut donc, pour être plus efficace, commander par la tutrice (Marie-France Ortin).
Les livraisons de volailles ne peuvent plus se faire le jeudi soir. Les produits seront disponibles les vendredis après-midi et les samedis.

Veau

Le prix pratiqué se révèle très intéressant car du fait du volume, nous ne prenons pas en charge le prix du transport.
Plusieurs adhérents se plaignent de la cuisson qui semble nécessiter une adaptation à une cuisson nettement plus longue. Certains se retirent donc des commandes de ce produit.

Mouton

Le producteur, Jean-Noël Noll passe par une situation personnelle difficile. Son fils est confronté au besoin d’acheter assez rapidement un nouveau cheptel. La livraison de juin portera sur les dernières brebis du troupeau.
Devant le besoin financier du successeur, une proposition se fait jour : engageons nous individuellement au bon montage de l’affaire nouvelle par le versement d’un acompte pour un volume égal à la moitié de la livraison annuelle prévue au contrat (50 agneaux). Le montant des subventions de 25 agneaux permettra de peser dans la balance du montage financier.
Chacun est donc invité à verser la moitié de ce qu’il comptait commander dans l’année 2003-2004. Les modalités seront proposées dans le courant du mois, après rencontre avec le producteur.
Il va sans dire que les livraisons de l’année prochaine se feront en priorité pour ceux qui ont versé une subvention.

Porc

Une négociation s’est engagée vers plusieurs producteurs de viande de porc. _ Chantal a conduit ces rencontres. Elle propose de passer commande à titre expérimental ce mois ci avec un producteur de la Barben, route d’Eguilles. Ces animaux sont élevés en plein champs. Les futures livraisons s’organiseront sans doute comme le veau, par commande à tarif prédéfini.

Fromage

Pour que le producteur nous livre le jeudi, il faut rentabiliser le transport. Au prix actuel pratiqué, il faudrait 300 fromages chaque semaine. C’est impossible (actuellement 21).
Les gens intéressés qui ne peuvent venir à Gardanne le Dimanche peuvent toutefois faire appel à des personnes sous contrats avec passage des fromages les jeudis ou autrement...

Café

Anne-Marie Chape propose la fourniture de cafés issus d’une coopérative de petits producteurs. C’est une association qui approvisionne et qui fournit du café de selon le concept de commerce équitable.
Elle fournira plus ample information en vue d’élaborer des contrats.

Clôture
Les points de l’ordre du jour comme les participants étant épuisés, la présidente déclare la clôture de l’assemblée générale à 22h30.